Page mise à jour le 28 mars 2021

Catalogue critique de la Bibliothèque de la Pléiade

LAFAYETTE

C'est soixante ans après celle dont elle disait  qu'elles étaient « les plus chères amies du monde », Madame de Sévigné, première femme éditée à la Pléiade, que Madame de Lafayette est enfin admise en 2014 dans la collection. Jusqu'alors, pour lire "La Princesse de Clèves", roman fondateur devenu un modèle littéraire, il fallait se procurer le volume des Romanciers du XVIIeme siècle, indisponible depuis 2001. Le travail de Camille Esmein-Sarrazin permet de bénéficier de la première édition critique des œuvres complètes, y compris la correspondance. Deux-cent quinzième auteur à bénéficier d'au moins un volume de la collection, Madame de Lafayette en est la onzième femme.

Volume numéro 595

Ce volume a fait l'objet d'une seule édition.

Edition de Camille Esmein-Sarrazin en 2014 : ŒUVRES COMPLETES

► Ce volume comprend 1664 pages (LXI + 1601). 


► L'édition de ce volume contient : 
     - Introduction; chronologie; note sur la présente édition (61 pages).
     - Portraits - Histoire de la Princesse de Montpensier sous le règne de Charles IXe, roi de France - Histoire de Madame la comtesse de Tende - Lettres-pastiches - Zayde - La Princesse de Clèves - Histoire de la mort d'Henriette d'Angleterre - Correspondance (1652-1692). Appendice : Mémoires de la cour de France pour les années 1688-1689 [œuvre attribuée]. Autour des œuvres : Préfaces, sources et documents - Réception aux XVIIe et XVIIIe siècles.
     - Notices, notes et variantes; bibliographie; index de la correspondance (406 pages).


► Première impression du 2 avril 2014 réalisée par Roto Impression s.a.s. à Lonrai sur Bolloré; parution du 17 avril 2014.


► Aucun autre tirage recensé.