Catalogue critique de la Bibliothèque de la Pléiade

Page mise à jour le 26 juillet 2021

ARISTOPHANE

Les pièces d’Aristophane, les plus anciennes comédies du monde occidental, ont attendu 1997 pour faire, dans la traduction de Pascal Thiercy, leur entrée dans la collection, près de soixante ans après les œuvres de Platon, ou plus de trente ans après celles des tragiques grecs. Elles précèdent cependant les œuvres d'Aristote dont l'édition a débutée en 2014. A l'aube du XXIeme siècle, cela constitue un pari éditorial qu'il faut saluer.

 

Volume numéro 441

Ce volume a fait l'objet d'une seule édition.

Édition de Pascal Thiercy en 1997 : THÉÂTRE COMPLET

► Ce volume comprend 1408 pages (XL + 1359).

 

►L'édition de ce volume contient :

> Introduction; chronologie; note sur la présente édition (40 pages).

> Les Acharniens (p. 1 à 78);

> Les Cavaliers (p. 79 à 165);

> Les Nuées (p. 167 à 265);

> Les Guêpes (p. 267 à 362);

> La Paix (p. 363 à 452);

> Les Oiseaux (p. 453 à 561);

> Lysistrata (p. 563 à 646);

> Les Thesmophorieuses (p. 647 à 723);

> Les Grenouilles (p. 725 à 820);

> Les Femmes à l'Assemblée (p. 821 à 896);

> Ploutos (p. 897 à 976).

> Notices; notes sur la mise en scène; notes; bibliographie; index des notes de civilisation (378 pages).

 

► Première impression du 30 septembre 1997 réalisée par Roto Impression s.a.s. à Lonrai sur Valobible des papeteries Prioux; parution du 4 novembre 1997.

 

► Autre tirage recensé : 2007.