Page mise à jour le 18 juillet 2022

Catalogue critique de la Bibliothèque de la Pléiade

FIELDING

Entré dans la pléiade après Lamartine et avant Monluc, Henry Fielding est le deuxième des quatre romanciers anglais du XVIIIeme siècle admis dans la collection. Il a été précédé par Defoe en 1959 et sera suivi par Swift en 1965 et Austen en 2000. Dickens l'a précédé de dix ans. Il y bénéficie d'un volume qui reprend trois de ses cinq romans. Il n'a été édité qu'une seule fois par Francis Ledoux qui a également édité Defoe. Médiocre succès, le volume n'a été réimprimé que deux fois. Il est indisponible depuis 1998 et épuisé depuis 2018.

Fiche signalétique de l'auteur

 

Date de naissance: 22 avril 1707

Date de mort: 8 octobre 1754

Epoque: XVIIIe siècle (reliure bleu)

Date d'entrée dans la collection: 7 février 1964

Rang d'entrée dans la collection: 80

Précédé par : COLLECTIF - XIXeme siècle

Suivi par : MONLUC

Nombre de volumes affectés à l'auteur: 1

Nombre total de volumes édités : 1

Nombre de pages de la dernière édition:  1636

Part de l'appareil critique de la dernière édition: 81/1636=4,95%

Indisponible depuis 1998

Volume numéro 172

Ce volume a fait l'objet d'une seule édition.

Edition de Francis Ledoux en 1964 : ROMANS

► Ce volume comprend 1636 pages (XXVII-1606-[2] pp.). Indisponible depuis 1998; épuisé depuis 2018. La pagination passe à 1648 pages dans le catalogue de 1995 à l'occasion de la modificatioin du mode d'impression des années 1990.

 

►L'édition de ce volume contient :

> Introduction de Francis Ledoux et Tableau chronologique de la vie de Henry Fielding (27 pages).

> Les Aventures de Joseph Andrews et de son ami M. Abraham Adams (p. 1 à 354);

> Vie de feu Jonathan Wild le Grand (p. 355 à 555);

> Histoire de Tom Jones, enfant trouvé (p. 557 à 1529).

> Notes; bibliographie (54 pages).

 

► Première impression du 5 janvier 1964 réalisée par Darantiere à Dijon sur Bolloré; parution du 7 février 1964.

 

► 2 autres tirages recensés : 23 juillet 1970 chez Darantiere à Dijon sur Bolloré, 20 décembre 1979 chez Darantiere à Dijon sur Jeand'heurs.

Vous voulez suivre l'actualité critique

de la Pléiade?

 

Rejoignez-nous sur Facebook!